Chevrin-Geli

Tradition et savoir-faire depuis trois générations

CHEVRIN-GELI  Restauration, renovation de Batiments anciens

Réalisation d’un drainage

Principe du drainage

Le drainage est une solution qu’on peut envisager pour lutter contre les remontées capillaires dans les maçonneries:

  • Il s’agit d’installer un siphon atmosphérique dans le bas des murs à l’extérieur afin d’aspirer l’humidité des murs.
  • Il permet également d’éviter la stagnation des eaux pluviales qui engendre des infiltrations.
  • La quantité d’eau ne doit pas être trop importante. La captation des E.P doit être réalisée préalablement.

Exemple de réalisation d’un drainage contre des fondations:

1 – Fouille en tranchée afin de mettre à nue la fondation. On peut, si nécessaire, dégarnir et brosser les joints des maçonneries composant la fondation.

Le rejointoiement a pour fonction de protéger les parements des pénétrations d’eaux et d’air. Nous réalisons des rejointoiements manuels qui assurent une parfaite adhésion du joint à la maçonnerie.

Les travaux préparatoires du rejointoiement sont aussi primordiaux, il s’agit de contrôler et réparer les parements de maçonnerie si besoin.

 

2 – A ce stade du drainage, nous avons mise en oeuvre dans la fouille une cunette béton supportant le tuyau PVC annelé, nous avons appliqué contre les parois de la fondation un drainage vertical « Enkadrain », stoppant les remontées d’humidité dans le mur.

L’Enkadrain est un composite tridimensionnel comprenant un corps drainant associé sur une ou deux faces à un géotextile. Le corps drainant est composé d’un enchevêtrement de filaments synthétiques résistants thermo soudés à leurs points de contact, formant un matériau à structure ouverte avec 95% de vide.

 

Schéma de principe du drainage

Mise en oeuvre d’un remblai drainant recouvert par un film géotextile de type BIDIM.

Le feutre géotextile a pour rôle principal de créer une barrière physique entre un terrain naturel et les matériaux sélectionnés pour la réalisation d’ouvrages ou de chaussées. Cette barrière laissera passer l’eau et empêchera les parties les plus fines issues du terrain naturel de venir modifier la structure des matériaux d’apport.

Une autre fonction est de protéger les drains et ouvrages de drainage, afin d’éviter leur colmatage et donc de participer à leur pérennité.

3 – Une fois la fouille recouverte et remblayée, on peut réaliser un trottoir avec une pente ce qui permet à l’eau de s’écouler et de ne pas stagner au pied du mur.

Réalisation du trottoir en galet